Loading

wait a moment

Découvrir les spécialités laotiennes

kaipen

La cuisine laotienne est encore méconnue comparée à ses pays voisins d’Asie du Sud Est. Elle se rapproche fortement de la cuisine thaïe d’un point de vue technique de cuisson et en aliments utilisés. Cette cuisine est légèrement moins épicée que la cuisine thaïlandaise mais plus abondante en herbes aromatiques. Pour vous donner un aperçu de la cuisine laotienne voici une sélection de quelques spécialités qui devraient vous donner l’eau à la bouche et une idée pour votre prochain séjour au Laos.

Kai Pen

Le Kai Pen est une spécialité propre à Luang Prabang, vous n’en trouverez nulle part au Laos. On ramasse ces algues dans le Mékong, on va ensuite les rincer et les faire sécher au soleil sans oublier des les préparer avec un peu de champignons et de l’ail émincés avec du piment. Une fois que la préparation est terminée, les algues séchées sont frites dans le l’huile bouillante. Les laotiens de Luang Prabang les consomment régulièrement à l’heure de l’apéritif accompagnées d’une bière lao. Si l’envie vous prend, vous pouvez en touver au marché alimentaire le matin.

Riz gluant

Le riz gluant est très apprécié en Asie du Sud Est, si en Thaïlande, au Cambodge ou au Vietnam on l’utilise pour faire des desserts, au Laos on le consomme principalement pour accompagner les plats. Il n’y a qu’au Laos où vous pourrez le déguster avec les mains pour accompagner des saucisses grillées au barbecue, des plats en sauce etc. Pas d’inquiétude pour les amateurs de sucre, vous le trouverez également préparé en dessert.

Lap Kai

Le Lap Kai (ou « laab ») est une spécialité laotienne très appréciée au Laos. Ce plat est consommé pour fêter les grands événements comme les mariages, les naissances ou la nouvelle année. Mais qu’est-ce donc ? Le Lap Kai est une salade à base d’herbes aromatiques et de viande au poulet. Il existe différents lap : lap pa (au poisson), lap mou (au porc) et lap ngoua (au bœuf). Il se déguste avec du riz gluant et des légumes frais.

Mok Pa

Cette spécialité va ravir tous les voyageurs qui n’aiment pas manger de la viande mais qui adorent le poisson. Le Mok Pa est un plat composé de poisson et de lait de coco. En fait ce sont des papillotes de feuilles de bananier de poisson au lait de coco que l’on fait cuire à la vapeur. Ce plat se déguste avec du riz thaïlandais plutôt qu’avec du riz gluant, ainsi le riz thaï peut mieux absorber la sauce au lait de coco.

Saucisses laotiennes

Les saucisses laotiennes sont une vraie spécialité au Laos que l’on consomme au quotidien aussi bien chez les grands que chez les petits. Elles ont la particularité d’être composées principalement de riz et de viande de porc (ou au bœuf) aromatisée au gingembre, à l’ail ou au piment. Il existe de nombreuses recettes dans tout le pays. Vous trouverez des saucisses grillées sur des barbecues dans la rue ou des saucisses crues dans les étales des marchés alimentaires.

Banane au lait de coco et perles de tapioca

Afin de manger autre chose que des fruits frais au Laos, il existe quelques desserts à base de riz gluant et de fruis frais. Ici on ne vous présente pas le « mango sticky rice » très connu également en Thaïlande mais la banane au lait de coco aux perles de tapioca également connu au Vietnam. La recette est très simple à reproduire puisqu’il s’agit de faire pré-cuire dans un premier temps les perles de tapioca dans de l’eau chaude puis de laisser tiédir avant d’ajouter du lait de coco. Il ne reste plus qu’à ajouter des morceaux de banane plantain et du sucre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *